Les installations d'alarme offrent une sécurité supplémentaire contre les cambrioleurs

Une sécurité de base mécanique de qualité est toujours la première étape d'un concept de sécurité complet pour votre maison. Vous rendez ainsi difficile l'accès à votre maison ou à votre appartement aux visiteurs indésirables. Mais étant donné que toute protection mécanique peut être vaincue si le malfaiteur peut commettre une effraction, suffisamment longtemps sans être vu, la deuxième étape de la protection doit être une installation d'alarme. Elle déclenche une alarme en cas d'effraction ou même de tentative d'effraction.


Qu'entend-on par une installation d'alarme ?


Les installations d'alarme sont souvent appelées « installations de détection d'effraction », « systèmes avertisseurs de dangers » ou « installations de détection d'agression ». Toutes les installations d'alarme courantes fonctionnent selon le même principe technique : une intrusion dans un bâtiment ou dans une zone de sécurité est signalée au moyen de différents détecteurs. Si des détecteurs de fumée, d'eau ou de gaz de fumée sont utilisés, ils préviennent de ces dangers, par exemple au moyen d'une sirène ou d'un appel à un centre d'appels d'urgence.


Quels sont les différents types d'installation d'alarme ?

On distingue les installations d'alarme sans fil, les installations d'alarme câblées (installations d'alarme filaires) et les installations d'alarme hybrides. Les installations d'alarme hybrides intègrent des composants sans fil et filaires dans un seul système. Les systèmes avertisseurs de dangers basés sur IP sont une nouvelle tendance : ils combinent les nombreuses possibilités de la technologie moderne de réseau à une technologie éprouvée d'alarme sans fil ou filaire.